Accueil>Documentation>Archives>
  MOSCI Documentation Nous aider Utile D I

 

 

 

MOSCI -Case Postale 145-1350 Orbe
 
info(at)mosci.info
CCP: 10-189623-1

Principe de précaution

Texte explicatif

 


Vérités sur l'islam

Des fondements du système islamique aux mécanismes et conséquences de l'islamisation

commandez votre exemplaire du livre de 320 pages écrit par le président du MOSCI.

Prix de vente: 30.- CHF

Réductions si plusieurs exemplaires commandés.

>>voir le descriptif et le sommaire

 


 


Derniers ajouts:

02.07.2016 Interdiction du voile intégral au Tessin : activisme et provocation du CCIS et de Rachid Nekkaz

02.07.2016 La police suit quarante Genevois radicalisés

01.07.2016 Distribution du Coran sur la voie publique et EI: Winterthour envisage l'interdiction

25.05.2016 Les élèves musulmans devront serrer la main aux profs

25.05.2016 Des mosquées albanaises tenues par des imams radicaux

Conférence du Professeur Sami Aldeeb : Le jihad dans l'islam

> Toutes les archives

 

Les incontournables:

Analyse juridique : pourquoi l’interdiction des minarets ne viole pas la CEDH voir l'analyse ¦ (version au format Word)

Pourquoi soutenir l'initiative Fribourgeoise contre le Centre suisse islam et société? ¦ Le point sur la formation sur l’islam proposée par le GRIS et l’IIIT et son subventionnement par l’ODM

16.05.2012 Victoire du MOSCI devant le Tribunal fédéral : le concept de diffamation des religions n’a pas sa place en droit suisse

Télécharger le rapport Obin (islam dans les écoles françaises)

Télécharger le rapport Denece (leproblème de l'islam dans les banlieues)

L'Occident face à l'islam militant

Eurabia au Conseil de l'Europe (Resolution 1605)

Analyse du recueil 1 du Conseil européen des fatwas

Arrêt du Refah (CEDH, 31 juillet 2001)

Reportage: islam, ce que l'Occident doit savoir

15.11.2015 La menace d’attentat sur sol suisse est en augmentation selon les experts

30.11.2012Recensement aujourd'hui du 20'000 ème attentat meurtrier commis au nom de l’islam depuis le 11 septembre 2001

22.11.2012L’UBS ferme le compte d’une organisation finançant le terrorisme

26.11.2012 Levée d'interdiction du port du voile : l’arrêt du Tribunal administratif thurgovien fait fausse route - L'analyse du MOSCI

10.09.2012 Le MOSCI révèle que le CMMS s’est associé à des islamistes incitant au meurtre en vue de tenir une exposition sur l’islam à Lausanne

01.10.2010 Le Président du MOSCI acquitté : la critique de l'islam n'est pas du racisme

02.07.2010 De l'apologie du martyr à l'incitation au crime: les appels au Jihad ont-ils dorénavant droit de cité à Genève ?

24.03.2010 L’ambassade belge en Suisse soutient l’islamisation du marché

Et si Mahomet n'avait jamais existé ?

 

Bibliographie

 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

10.09.2012 Le MOSCI révèle que le CMMS s’est associé à des islamistes incitant au meurtre en vue de tenir une exposition sur l’islam à Lausanne

 
 

Le Collectif des Musulmanes et Musulmans de Suisse (CMMS) a annoncé que du 18 septembre au 6 octobre 2012, le Forum de l’Hôtel de Ville de Lausanne était censé abriter une exposition sur l’islam organisée par la London Central Mosque aussi connue sous le nom de Regent’s Park Mosque, mosquée dont deux reportages ont révélé son discours raciste et incitant au crime, notamment au meurtre et au génocide (voir plus bas).

La présentation de cette exposition est un fichier pdf (disponible ici) émanant de la Regent’s Park Mosque dont le logo y figure.

Après avoir été mal orienté dans un premier temps par une employée de l’administration communale et communiqué, de ce fait une information inexacte, le MOSCI a finalement été orienté vers l’Observatoire de la sécurité de la Ville de Lausanne où il a pu obtenir des renseignements à propos de ladite exposition.
Ce dernier déclare n’avoir eu contact qu’avec le CMMS et n’avoir jamais entendu parler de l’implication de la mosquée londonienne dans cette exposition. La salle était bel et bien été mise à disposition gratuitement du CMMS pour cet évènement, mais le contenu de l’exposition n’était encore pas défini à ce moment. Le fait que l’exposition aurait été non-francophone serait la raison de son annulation.

Le CMMS a donc, en plus, mis la charrue avant les bœufs en annonçant une exposition avant que la mise à disposition de la salle ne soit confirmée.

Si l’attitude des autorités lausannoises semble sur ce plan rassurante, il reste que les fréquentations du CMMS ont toujours de quoi inquiéter.


Le CMMS, une organisation proche des extrémistes

Le CMMS n’en est pas à son premier scandale : le MOSCI avait révélé en mars 2011 que le CMMS avait prévu d’organiser en collaboration avec des officines du régime de Khadafi, un prétendu colloque scientifique sur l’islamophobie qui, comble de la provocation, devait se dérouler dans la salle où se réunit le Grand Conseil vaudois(voir http://www.mosci.info/articles/110315.htm ). Un colloque visiblement annulé au vu des récents évènements politiques ayant ébranlé les proches de Khadafi.
Pas étonnant alors que le CMMS compte parmi ses membres le Centre islamique de Lausanne diffusant le même genre de discours de haine incitant au crime, à la haine et au terrorisme.
(voir http://www.mosci.info/articles/110427.htm , http://www.mosci.info/articles/110629.htm , http://www.mosci.info/articles/111027.htm )

Le vrai visage de la London Central Mosque (ou Regent’s Park Mosque)
La chaîne britannique Channel 4 a diffusé, le 15 janvier 2007, un reportage intitulé Dispatches : Undercover Mosque, suivi, le 1er septembre 2008 , d’un second volet faisant le suivi des enquêtes menées dans le premier. Dans le premier reportage, on apprend que ladite mosquée est dirigée par un diplomate saoudien et dépend entièrement de l’Arabie Saoudite. Cette mosquée comporte une librairie diffusant notamment des DVD et CD de prêches haineux, racistes, criminogènes émanant de cheikh wahabites tel que :

  • Cheikh Feiz, saoudien ayant étudié à Medine
  • Cheikh Khaled Yasin, converti basé en GB
  • Abou Usama, imam de la mosquée de Green Lane à Briningham
  • Murtaza Khan, imam s’exprimant souvent en GB et enseignant à l’école isamique Al-Noor, en Essex

Dr Al-Dubayan, le directeur de ladite mosquée, mis devant le fait accompli avait fait mine de tout en ignorer et avait dit que ces supports seraient retirés de la librairie. Promesse non tenue, comme le second reportage fait état du fait que lesdits supports étaient toujours vendus dans cette librairie un an plus tard.
Le second reportage s’attarde davantage sur les prêches tenus dans la mosquée de Regent’s Park. La prédicatrice y prescrit le meurtre des apostats et des homosexuels et femmes se comportant comme des hommes (en les jetant du plus haut point, puis en les lapidant), la lapidation à mort des adultères et l’infligement de 100 coups de fouets à ceux ayant eu des relations sexuelles hors mariage. Cette même prédicatrice (ce que confirme ensuite une autre prédicatrice) affirme aussi qu’il est interdit d’avoir des relations d’amitié avec des non-musulmans, ajoutant que les non-musulmans doivent être massacrés. Dans ces prêches est aussi précisé que les musulmans ne peuvent prêter allégance qu’à Allah et qu’ils n’ont ainsi pas le droit de devenir citoyens britanniques, ce qui les mènerait à l’apostasie.

1er reportage : Undercover Mosque (sous-titré en français ; partie 2/3 où l’on traite de la mosquée en question (voir à partir de 7 min 30) :

 


Les Mosquées de Londres (2/3) par Endymion_Islam

 

 

2e reportage : Undercover Mosque – The Return (le sujet qui nous intéresse est traité en début de reportage ) :


Undercover Mosque-The Return par Godless-Mohamed