Accueil>Documentation>Archives>
  MOSCI Documentation Nous aider Utile D I

 

 

 

MOSCI -Case Postale 145-1350 Orbe
 
info(at)mosci.info
CCP: 10-189623-1

Principe de précaution

Texte explicatif

 


Vérités sur l'islam

Des fondements du système islamique aux mécanismes et conséquences de l'islamisation

commandez votre exemplaire du livre de 320 pages écrit par le président du MOSCI.

Prix de vente: 30.- CHF

Réductions si plusieurs exemplaires commandés.

>>voir le descriptif et le sommaire

 


 


Derniers ajouts:

02.07.2016 Interdiction du voile intégral au Tessin : activisme et provocation du CCIS et de Rachid Nekkaz

02.07.2016 La police suit quarante Genevois radicalisés

01.07.2016 Distribution du Coran sur la voie publique et EI: Winterthour envisage l'interdiction

25.05.2016 Les élèves musulmans devront serrer la main aux profs

25.05.2016 Des mosquées albanaises tenues par des imams radicaux

Conférence du Professeur Sami Aldeeb : Le jihad dans l'islam

> Toutes les archives

 

Les incontournables:

Analyse juridique : pourquoi l’interdiction des minarets ne viole pas la CEDH voir l'analyse ¦ (version au format Word)

Pourquoi soutenir l'initiative Fribourgeoise contre le Centre suisse islam et société? ¦ Le point sur la formation sur l’islam proposée par le GRIS et l’IIIT et son subventionnement par l’ODM

16.05.2012 Victoire du MOSCI devant le Tribunal fédéral : le concept de diffamation des religions n’a pas sa place en droit suisse

Télécharger le rapport Obin (islam dans les écoles françaises)

Télécharger le rapport Denece (leproblème de l'islam dans les banlieues)

L'Occident face à l'islam militant

Eurabia au Conseil de l'Europe (Resolution 1605)

Analyse du recueil 1 du Conseil européen des fatwas

Arrêt du Refah (CEDH, 31 juillet 2001)

Reportage: islam, ce que l'Occident doit savoir

15.11.2015 La menace d’attentat sur sol suisse est en augmentation selon les experts

30.11.2012Recensement aujourd'hui du 20'000 ème attentat meurtrier commis au nom de l’islam depuis le 11 septembre 2001

22.11.2012L’UBS ferme le compte d’une organisation finançant le terrorisme

26.11.2012 Levée d'interdiction du port du voile : l’arrêt du Tribunal administratif thurgovien fait fausse route - L'analyse du MOSCI

10.09.2012 Le MOSCI révèle que le CMMS s’est associé à des islamistes incitant au meurtre en vue de tenir une exposition sur l’islam à Lausanne

01.10.2010 Le Président du MOSCI acquitté : la critique de l'islam n'est pas du racisme

02.07.2010 De l'apologie du martyr à l'incitation au crime: les appels au Jihad ont-ils dorénavant droit de cité à Genève ?

24.03.2010 L’ambassade belge en Suisse soutient l’islamisation du marché

Et si Mahomet n'avait jamais existé ?

 

Bibliographie

 


 

 


 

 

 

 

 

 

18.10.2008 Et si Mahomet n’avait jamais existé ?

N’en déplaise à certains Musulmans, l’existence de Mahomet demeure impossible à prouver scientifiquement : en effet, les seuls textes relatant son histoire sont les textes islamiques, eux-mêmes à l’historicité fort douteuse. Alors que la science à su s’affranchir de la religion et mener de réelles recherches sur l’historicité de Jésus, elle peine encore à oser en faire de même avec Mahomet. Certains scientifiques ont choisi la voie de l’honnêteté intellectuelle… à leurs risques et périls : Mhuammad Sven Kalisch de l’Université de Münster en Allemagne a été congédié pour avoir osé parler. Un article publié le 15 octobre sur le site http://www.bivouac-id.com état de la situation :
On dit que sciences et religions ne font pas toujours bon ménage, le terme “croire” étant banni du vocabulaire scientifique. Cet antagonisme avec les sciences est particulièrement vrai en ce qui concerne l’islam, qui d’ailleurs - osons le dire - ne fait pas bon ménage avec grand-chose.
La raison principale en est très simple : Pour les musulmans, toutes les sciences, tout le savoir seraient déjà inscrits dans le coran, livre parfait, incréé, contenant les paroles d’Allah. Les sciences ne doivent donc jamais venir contredire ce qui est écrit dans le coran.
Mohammed n’existait pas, estime le professeur Muhammad Sven Kalisch, qui forme les enseignants à l’islam à Munster (Allemagne). Les organismes musulmans veulent rompre avec lui.
La formation des enseignants de l’islam en Allemagne est dans une crise par un affrontement entre orthodoxie musulmane et la science libre.
En raison de ses déclarations concernant l’existence du Prophète Muhammad et l’authenticité du Coran, le ministère de la recherche scientifique de l’Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie en Allemagne a relevé l’orientaliste Sven Kalisch de son service à la direction de Münster religieuse Research Center (SRC). Kalish insiste qu’il n’y avait pas de preuve historique que Muhammad a vraiment vécu et qu’il était douteux que le Coran soit la parole d’Allah.
Kalisch prépare un livre expliquant comment la forme actuelle du Coran est différente de sa précédente forme et qu’il sera publié dans un proche avenir.
Les organisations musulmanes ont déclaré hier en réponse à la critique de Kalisch qu’ils ne sont pas contre la liberté scientifique, mais Kalish va trop loin en déclarant que l’historicité du Prophète Mohammed soit une ouverture à des doutes.
Selon Kalisch, scientifiquement, on ne peut pas prouver l’existence ou non de Mohammed. Il a lui-même tendance à penser qu’il n’a pas existé.
L’Université de Münster accrédite Kalish, alors que les membres islamiques accusent leurs dirigeants de ne pas avoir stoppé les recherches de Muhammad Sven Kalischs.